Plaquette de saison 2017-2018
Inscription à la newsletter
My Email Form


artistes associés

Laure Bonnet

Qu’est-ce qu’être « artiste associé(e) » ? Ce n’est pas simple à définir. Ce n’est pas un contrat d’engagement. Je dirais qu’il s’agit d’une relation privilégiée d’écoute mutuelle entre un ou une artiste et une structure de création, pendant un temps donné.
Étant associée en tant qu’auteure à la Comédie Poitou-Charentes depuis septembre 2011, la question s’est posée de la pertinence de ma si longue présence. N’était-il pas temps cette année de céder la place ?
Considérant que le temps de l’écriture est un temps de plus longue haleine que la création théâtrale, Yves Beaunesne a souhaité me proposer de continuer à nourrir encore ce lien durant son troisième mandat.
Cette saison, mes travaux seront moins visibles dans la programmation de la Comédie, mais je reste associée en tant qu’auteure à cette maison. Outre mon activité de lectrice des textes envoyés au CDN et sur le dispositif E.T.C., j’aurai le plaisir de retrouver celles et ceux qui le souhaitent notamment lors des ateliers d’écriture et des soirées du « Cycle de lectures ». Pour ces rendez-vous, j’ai imaginé cette année de nouvelles formules. Retrouvez toutes les informations sur la page de l’action culturelle.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Laure Bonnet est formée initialement en tant que comédienne au Conservatoire National de Montpellier puis à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Stasbourg dont elle sort en 98 .
Au long des années, sa carrière s’épanouit sous la direction de metteurs en scène très différents. Outre notamment Eric Lacascade (Frôler les pylônes), Christian Rist (Aminte, de Torquado Tasso), Nathalie Matter (Histoire d’amour dernier chapitre de Lagarce), Sylvain Maurice (Les Sorcières d’après Roald Dahl), elle est « Le Choeur » dans Henri V de Shakespeare à la Cour d’honneur du Palais des Papes sous la direction de Jean-Louis Benoit.
Mais c’est avec Arnaud Meunier qu’un long compagnonnage lui permet d’explorer des rôles dans Pylade de Pasolini, dans El Ajouad de Abdelkader Alloula, Il neige dans la nuit, de Nazim Hikmet, avant d’être Toschiko dans Gens de Séoul de Oriza Hirata au Théâtre National de Chaillot, Rosaura dans La vie est un rêve de Calderon ; et la conteuse d’Ali Baba raconté aux enfants sur la scène de l’Opéra Comique.
Avec Yves Beaunesne, elle joue dans La princesse Maleine de Maeterlinck, et plus tard elle est Marcinelle dans l’Intervention de Hugo.
Ayant parallèlement commencé à écrire, elle est mise en scène dans ses propres textes par Damien Caille-Perret (Oedipapa, On a perdu les gentils).
En 2010, un virage vers l’écriture s’affirme après une année de formation continue au sein de l’école de la Fémis dans l’atelier scénario long-métrage de fiction. Elle devient en 2011 auteure associée à la Comédie Poitou-Charentes et qui lui commande l’écriture de À la vie !Goldoni, puis de Réparons-nous ? mis « en production » dans la maison, et mis en scène par les artistes associés Thomas Condemine et Marie Clavaguera-Pratx.
Il lui arrive aussi de signer la mise-en-scène quand elle joue, écrit ou adapte : The BFG, Nous habitons ; et à la Comédie Poitou-Charentes : À la vie !, Œuvrer, La réparation, Airs de famille.
Elle initie et coordonne le dispositif E.T.C., Ecritures Théâtrales en Chantier 2018.

Articles associés


  • œdipapa ou comment porter les crimes de ses pères
  • l’intervention
  • à la vie !
  • Goldoni
  • la réparation
  • réparons-nous ?
  • Portfolio