Plaquette de saison 2017-2018
Inscription à la newsletter
My Email Form


artistes associés

Keti Irubetagoyena

Cette saison, je rejoins avec beaucoup d’enthousiasme l’équipe de la Comédie Poitou-Charentes en tant qu’artiste associée. C’est une maison que je connais bien pour y avoir travaillé à plusieurs reprises dans le cadre du cycle de créations "Luttes et émancipation" que je consacre depuis 2015 à la question des dominations de genre, des rapports de classe et des discriminations raciales.
User de la poésie et du rire pour questionner le réel et proposer de nouvelles conditions de réflexion est la ligne artistique et citoyenne que défend mon équipe du Théâtre Variable n°2.
Les enquêtes de terrain, entretiens, études de documents et analyses de l’actualité sont partie intégrante de notre démarche de création. Nos échanges avec divers publics, notamment dans le cadre d’interventions pédagogiques, sont également au coeur de celle-ci, et c’est à partir de ces matériaux multiples que s’invente notre geste artistique.
Tel est le travail que je mènerai à la Comédie Poitou-Charentes cette saison à travers les rencontres et les ateliers de pratique théâtrale qui accompagnent les représentations de La Femme® n’existe pas, en particulier à l’occasion de l’initiative "Collèges au spectacle".
Je souhaite aussi poursuivre les interventions que je mène dans l’enseignement supérieur depuis plusieurs années (à l’Institut d’études politiques de Paris, à l’Ecole normale supérieure de Lyon, à l’Institut d’études françaises d’Avignon) en profitant des liens déjà étroits qui existent entre la Comédie Poitou-Charentes et l’Université de Poitiers.
Les questions essentielles que soulève le cycle "Luttes et émancipation" sur notre société seront l’occasion d’inventer, en dialogue avec les étudiants et les enseignants, des formes nouvelles de collaboration inspirées des méthodes propres au Théâtre Variable n°2.


En 2004, Keti Irubetagoyena intègre l’Ecole normale supérieure de Lyon où elle suit un double cursus de recherches théoriques et pratiques en Etudes théâtrales. Après un master portant sur les conditions d’imagination du spectateur, elle signe une thèse de doctorat dans laquelle elle interroge un enseignement possible de la présence scénique. En 2016, elle concentre ses recherches dans un ouvrage à paraître aux Editions de l’Entretemps : Je ne sais pas quoi te dire... Joue !
De 2009 à 2012, elle travaille en résidence au Centquatre où elle crée Haïkus de prison d’après Lutz Bassman (Antoine Volodine) et Embrassez-les tous de Barbara Métais-Chastanier. Ce spectacle est programmé au Festival Impatience 2012, au Festival Péril Jeune de Confluences ainsi qu’au Festival Passe-Portes où il remporte le Prix du Jury. En 2014, elle collabore à nouveau avec Antoine Volodine et monte Ordonne tes restes à partir de plusieurs de ses textes. Cette création reçoit le Prix du Public du Festival Théâtre Talents 2014.
Keti Irubetagoyena conjugue son travail artistique et scientifique à une activité de pédagogue, enseignant l’interprétation et la direction d’acteurs à l’E.N.S. de Lyon, à l’Institut d’études politiques de Paris et à l’Institut d’Etudes françaises d’Avignon - Bryn Mawr College (USA). En 2016, elle met en place un atelier d’entraînement au jeu réservé aux interprètes professionnels.

Articles associés


Portfolio